Cabinet
BOESPFLUG Avocats

Petit bilan « RGPD » 2018 - 2019: le rôle essentiel de l'avocat

Se conformer au RGPD est indispensable et cela fait désormais partie de notre vie quotidienne et de celle de nos clients.

Il y a des gestes simples qui sont devenus presque automatiques (l’information des personnes concernées, la sécurisation des outils, l’archivage, etc).

Ce qui est plus délicat et demande beaucoup de temps de réflexion, ce sont toutes les questions de qualification des actions des uns et des autres (et des uns avec les autres) et les conséquences juridiques qu’elles impliquent évidemment.

Et la jurisprudence n’existe pas encore. 

C’est la partie la plus intéressante pour le juriste et la plus passionnante pour l’avocat parce qu’elle repose sur une véritable collaboration de sa part avec ceux qui vivent ces actions en pratique et sur le terrain, c’est-à-dire le pôle Données personnelles de l’entreprise et les opérationnels. 

L’avocat est d’autant plus précieux qu’il a la culture de l’argumentation et de la documentation à mettre en place pour justifier les inévitables prises de position engendrées par l’absence de pratique antérieure.

L’avocat saura également s’adapter si la pratique se dessine et qu’elle oblige les intervenants à évoluer.

Le rôle de l’avocat dans l’application et l’interprétation du RGPD et des textes périphériques est donc essentiel.